CAMPAGNE 2010

Depuis 2004, la Coalition des associations de consommateurs du Québec (CACQ), en collaboration avec les associations de consommateurs du Québec, met de l’avant la vaste campagne provinciale d’éducation et de sensibilisation au crédit et à l’endettement « Dans la marge jusqu’au cou ! ». Cette campagne vise à sensibiliser et informer les consommateurs aux dangers potentiels liés à certains comportements à risque tels que l’utilisation excessive du crédit pouvant mener à l’endettement.

CARTE POSTALE DE CONTESTATION:
NON À LA SOLICITATION ET À LA PUBLICITÉ SUR LE CRÉDIT!

Les associations de consommateurs croient que le gouvernement a un rôle à jouer pour freiner la croissance de l’endettement et réitèrent leur demande au gouvernement du Québec d’interdire la sollicitation et la publicité sur le crédit. Envoyez cette carte postale de protestation aux députés provinciaux et appuyez-nous dans nos démarches !

consommation consommation

Cette section est destinée aux jeunes, parents et éducateurs. Elle contient diverses informations qui peuvent les aider à mieux comprendre le monde de la consommation, des trucs et conseils pour faire des choix éclairés en tant que consommateurs. Les jeunes de la génération « C » sont bombardés de messages publicitaires, particulièrement sur le Web, où ils sont très présents. La tentation de consommer est grande ainsi que le risque de perdre le contrôle de ses finances à cause du paiement virtuel par carte de crédit ou carte prépayée. Les parents et les éducateurs peuvent servir de modèle et de guide dans l’éducation financière des jeunes qui en sont à leurs premières armes en matière de finances.

SAVIEZ-VOUS QUE ????

L’achat en ligne

Près de la moitié (49%) des 16 à 24 ans ont déjà acheté sur Internet ? Cette proportion grimpe à 58% dans le cas des grands utilisateurs d’Internet. Et quels sont les principaux critères qui amènent les acheteurs en ligne de ce groupe d’âge à préférer un site plutôt qu’un autre? La clarté des conditions d’achat (42%), comme la politique d’échange ou de remboursement, et les prix (41%). (source : CEFRIO)

Renseignements personnels sur le Web ….attention aux publijeux !

Qu’est-ce que les publijeux ? Ce sont des jeux en ligne centrés sur des marques, des produits ou des personnages qui représentent des marques. En général, le jeune n’identifie pas les publijeux comme des messages publicitaires en pensant que ce sont juste des « jeux ». En plus de créer une habitude de consommation d’une marque en particulier, les publijeux soulèvent certains questionnements relatifs à la vie privée. Lorsque le jeu est terminé, le jeune peut défier un « ami » et, pour cela, doit fournir des renseignements personnels aux publicitaires qui s’en serviront pour les cibler et les bombarder de publicité.

Les sites Internet préférés des jeunes sont des environnements de nature commerciale

source : Réseau Éducation Médias, Jeunes Canadiens dans un monde branché – Phase II (JCMB II), 2005)

• Presque tous les sites figurant sur la liste des 50 sites préférés des élèves de la 4e année du primaire à la 5e année du secondaire (94 %) ont un contenu publicitaire.
• Plus des trois quarts des jeunes qui jouent à des jeux axés sur un produit pensent qu’il s’agit « simplement de sites de jeux » et non de sites « essentiellement de nature commerciale ». Cependant, avec l’âge les jeunes deviennent plus conscients de la nature publicitaire de ces sites. En effet, 31 % des élèves de 5e secondaire reconnaissent la nature commerciale de ces sites, comparativement à 18 % en 4e année du primaire.

À l’attention des parents : pour que vos jeunes naviguent dans un espace Web sécurisé!

De nos jours, les jeunes naviguent beaucoup sur Internet. La plupart d’entre eux ont développé de très grandes habiletés à utiliser ce média et parfois, elles dépassent celles de leurs parents. L’Internet est une porte ouverte sur le monde où l’on peut trouver une multitude d’informations. Par contre, il existe des sites que nous préférons que nos enfants ne visitent pas. Pour cela, il existe différents logiciels de contrôle parental. Cependant, nous tenons à rappeler qu’il n’est pas recommandé de laisser votre jeune avoir accès à un ordinateur dans sa chambre avec la porte fermée. Les logiciels de contrôle parental n’ont pas pour vocation de remplacer la vigilance des parents. Il est primordial de dialoguer avec votre jeune sur ses droits et devoirs, quant à l'utilisation du Web.

Précisons qu’il y a deux types de logiciel de contrôle parental : ceux qui filtrent le contenu Web et ceux qui contrôlent le temps en ligne. Certains logiciels combinent les deux. Vous n’êtes pas obligés de débourser pour essayer ce type de logiciel, car plusieurs sont disponibles gratuitement sur le Web.

Voici une liste de logiciels de contrôle parental à comparer selon vos besoins.
- Net Nanny (gratuit)
- Windows live (gratuit)
- Windows Steady State (gratuit pour les utilisateurs de XP)- Parental Filter (payant)
- Xoolo (payant)
- Mom says no (payant)
- Untangle.
- K9 Web Protection

Extrait du site Réseau Éducation Médias
« À travers les sites Internet pour adolescents, les compagnies peuvent obtenir d'innombrables renseignements personnels des jeunes. Entre autres choses, on leur demande souvent d'inscrire leur numéro de cellulaire et leur adresse courriel. Ainsi, on peut les bombarder de messages publicitaires. Les experts en marketing croient que cette technique publicitaire est plus efficace que les pubs traditionnelles diffusées à la télévision ou à la radio puisqu’ils connaissent exactement leur cible. Une recherche, publiée en août 2000, identifie le placement de produits comme étant une importante nouvelle source de financement pour les concepteurs de jeux vidéo.»

Aussi, les compagnies de marketing sont très présentes sur les sites des réseaux sociaux tels FACEBOOK et Twitter. De cette façon, ils s’informent sur les besoins et intérêts des jeunes et peuvent ainsi mieux cibler les messages publicitaires qui leur sont destinés et ensuite les bombarder pour les inciter à surconsommer!

Deux liens intéressants provenant de ce site :
Comme référence : www.mediaawareness.ca/francais/index.cfm

Et pour la section marketing : www.mediaawareness.ca/francais/parents/marketing/index.cfm

Autre site intéressant : www.controle-parental.net/

Alors parents, soyons vigilants!

Cartes prépayées

Depuis 2007, 800 000 cartes prépayées ont trouvé preneur au Canada. Mais qu’est-ce qu’une carte prépayée ? Selon la loi, les cartes prépayées incluent les chèques-cadeaux, les cartes-cadeaux émises par des détaillants et aussi des cartes d’appels interurbains. Un paiement initial est requis pour charger la carte avant son utilisation. Elles sont disponibles à divers points d’encaissement de chèques, magasins de détail ou auprès d’institutions financières. Certaines sont utilisables comme une carte de crédit pour payer des achats ou services ou pour retirer de l’argent à un guichet automatique (source : Agence de la consommation en matière financière du Canada). Cette petite carte permet donc assez facilement les achats sur le Web et est facilement accessible aux mineurs. Effectivement, aucune loi n’interdit l’achat de ces cartes aux moins de 18 ans. En 2005, les mineurs de 9 à 14 ans ont dépensé pour 3 milliards d’achats en ligne. « C’est un pouvoir d’achat anonyme qui est très puissant, parce que ça a la puissance d’une carte de crédit », témoignage d’un père dont le fils adolescent a utilisé une carte prépayée (source : Émission La Facture, septembre 2009).

Saviez-vous que ???

• Le commerçant doit vous informer de ses conditions d’utilisation et de la façon d’en vérifier le solde

• S’il n’y a pas de place pour tout écrire les conditions d’utilisation sur la carte, elle doit tout de même être fournie séparément par écrit

• Certaines cartes (celles qui donnent accès à plusieurs commerces indépendants, par exemple) exigent des frais d’activation d’un maximum de 3,50$ ou des frais de non-utilisation de 2,50$ par mois (sous certaines conditions)

• Les cartes prépayées ne peuvent pas prévoir de date d’expiration, sauf celles qui donnent le droit d’utiliser un service de façon illimitée.

(Source : Protégez-Vous, édition spéciale « Guide pratique du consommateur, vos droits, vos recours et vos obligations, octobre 2010)

facebookyoutube feuille de réflexionguide d'activité trucs et conseils contactez-nouscampagnes precedentes