Qui et combien sont-ils ?
Les X sont environ 97 310 Québécois âgés entre 31 et 45 ans. Ils se retrouvent à une époque où ils ont, pour plusieurs d’entre eux, déjà fondé une famille. Un certain nombre de ceux-ci vivent en union libre, mais beaucoup sont encore célibataires. Cette génération a connu une entrée difficile sur le marché du travail, ce qui a peut-être encore des conséquences aujourd’hui. Ils sont également plus nombreux, comparativement aux boomers, à détenir un diplôme d’études collégiales et/ou universitaires.

Le travail et l’argent
La génération X considère l’argent différemment de la génération qui la précède (les boomers). Pour elle, l’argent est important, mais n’occupe pas la place centrale dans la vie. Selon Alain Samson, auteur et conférencier, les X entretiennent un rapport un peu conflictuel avec l’argent et le travail, en raison des conditions difficiles qu’ils ont rencontrées dès leur entrée sur le marché de l’emploi. Ce sont 88 % d’entre eux qui ont un emploi (comparativement à 73 % des boomers). En 2009, leur taux de chômage était de 7,4 %, ce qui est largement inférieur à la moyenne de 8,5 % pour l’ensemble de la population.

Que consomment-ils ?
Comme consommateurs, ils sont exigeants et sensibles aux prix et adeptes des grands centres commerciaux. Épicurienne et rêveuse de nature, la génération X investit plutôt dans des loisirs. Spectacles, grands crus pour remplir la cave, soupers gastronomiques…Ils consomment également beaucoup de médias : magazines, radios et Internet particulièrement. Selon l’organisme CEFRIO, ils sont incontestablement les grands maîtres du transactionnel et de la planification de vacances en ligne. La planification des vacances arrive tout juste derrière l’utilisation du courriel en termes des activités en ligne les plus importantes auprès de cette génération. En matière d’activités transactionnelles, ils se plaisent à effectuer des opérations bancaires et des achats en ligne. D’ailleurs, ils sont de fervents amateurs de magasinage en ligne.

Les X…endettés ?
L’endettement les caractérise. En 1981, le Mouvement Desjardins émet ses premières cartes de débit. Depuis, le taux d’endettement à la consommation (sans la maison) pour l’ensemble des ménages est passé de 16% à 27% des revenus annuels. Ils sont également la première génération à avoir commencé à utiliser la carte de débit dans les débuts des années 80, donc les premiers à expérimenter l’utilisation de l’argent virtuel. L’endettement des  X est particulièrement important. Leur dette hypothécaire est de 33 % plus élevée que celle de leurs aînés, le quart d’entre eux vit d’un chèque de paye à l’autre et 17 % adhèrent à la philosophie « achetez maintenant, payez plus tard ».

Selon Statistique Canada, la génération X est marquée par l’endettement et son revenu moyen est plus faible (-24%!!!) que celui de la génération précédente (Boomers). Cependant, la génération X prendrait du mieux sur les plans des salaires et de la qualité de vie, mais au prix d’un endettement considérable, parce qu’elle a dû attendre la fin de la vingtaine pour fonder une famille et acheter une maison.

Les X et la retraite
Aussi bien dire adieu à la «Liberté 55». « De toute façon, la retraite est un concept aussi lointain qu’abstrait quand on gagne un salaire décent depuis 10 ans à peine, qu’on vient de s’acheter une maison et qu’on démarre sa famille. Le vieillissement de la population fera en sorte que les membres de la génération X auront sans doute à travailler bien au-delà de 55 ans et même de 65 ans avant de pouvoir prendre leur retraite. Ils ne resteront pas au travail par choix, mais par nécessité.», affirme Stéphane Kelly, enseignant de sociologie au Cégep de St-Jérôme et auteur d’un essai sur les X, À l’ombre du mur.

 

Sources :

  • Financement et investissement, magazine Web, 25 novembre 2009
  • CEFRIO (Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations, à l’aide des technologies de l’information et de la communication (TIC)),La Génération X (25-44 ans) : précurseurs des transactions en ligne, NETendances, février 2009
  • Statistique Canada, Endettement et types de familles au Canada, Tendances sociales canadiennes, Matt Hurst, 2011.
  • Jobboom, La revanche de la génération X, août 2010