Pour inculquer de bonnes habitudes financières aux enfants, rien de mieux que de commencer tôt. Si vous commencez par des concepts simples, bon nombre d’enfants peuvent comprendre des questions d’argent dès qu’ils apprennent à compter. Lorsqu’ils sont en mesure de comprendre que pour avoir des bonbons, ça prend des sous, vous pouvez commencer à leur inculquer des notions simples.

Les bases de la mécanique budgétaire ne s’apprennent pas à l’école ; il incombe aux parents de faire l’éducation de leurs enfants en cette matière.  Ce sont d’ailleurs des valeurs importantes à leur transmettre puisque bon nombre d’entre eux se retrouvent à l’âge adulte en ne sachant pas comment s’organiser et lourdement endettés.  Si vous avez pris le temps de leur transmettre des notions de base, ils pourront s’y référer une fois adulte. À titre d’exemple, il est beaucoup plus facile de faire comprendre à un enfant qu’il ne peut obtenir le dernier Nintendo DS si vous lui expliquez concrètement pourquoi il en est ainsi. Vous lui expliquez donc les limites de votre budget; ne soyez pas gêné de le faire. Vous pouvez même aller jusqu’à lui montrer comment vous faites votre budget. La prévention, ça commence tôt!

Il est évident qu’aujourd’hui c’est un peu plus compliqué à expliquer qu’il y a 15 ans. Maintenant, on va chercher l’argent par le biais d’une distributrice lorsqu’on en a besoin et bien souvent on sort un petit bout de plastique pour payer nos emplettes. Les enfants croient souvent que l’argent est inépuisable et qu’on a qu’à aller faire un retrait au guichet pour en obtenir à nouveau. Cependant, il faut leur faire comprendre qu’il faut aussi en déposer si on veut en retirer. Tout ça est un peu abstrait.

Malgré tout cela, les enfants d’aujourd’hui ont accès beaucoup plus facilement à l’argent que toutes les générations précédentes. Ils forment une catégorie de consommateurs influents. D’ailleurs, les agents de marketing l’ont bien compris puisque plusieurs publicités les ciblent fortement.

L’enseignement de bonnes habitudes de consommation n’est pas une tâche facile, mais gardez à l’esprit que les expériences que vit maintenant votre enfant détermineront sa façon de consommer à l’âge adulte.

Voici donc quelques petits trucs pour transmettre des notions budgétaires à votre enfant :

3 à 4 ans

    • Apprendre à identifier les pièces de monnaie et les dollars;
    • Apprendre à garder l’argent dans un endroit sûr; sa tirelire par exemple.

5 à 6 ans

    • Si votre budget le permet, votre enfant peut aussi commencer à gérer une petite allocation et déterminer quelle partie sera dépensée et quelle autre sera épargnée. Il commence donc à faire des choix;
    • Apprendre à compter l’argent.

7 à 9 ans

    • Ouvrir un compte dans une institution financière, y déposer ses économies;
    • Économiser pour un but à court terme.  D’ailleurs, pour accroître sa motivation, il pourrait identifier un achat qu’il souhaite faire. Il faut que ce soit réaliste, sinon il se découragera;
    • Comprendre le fonctionnement d’une carte de guichet (l’argent ne sort pas du mur !).

10 à 12 ans

    • Commencer à comparer les prix en magasinant et chercher les articles en solde;
    • Économiser régulièrement pour un achat plus important;
    • Acheter un article avec un budget établi (en incluant les taxes);
    • Comprendre la notion de paie (après le travail effectué, une fois par semaine).

12 à 15 ans

    • Apprendre le vocabulaire des transactions bancaires de base (dépôt, retrait, chèque, etc.);
    • Avoir une carte de guichet avec un petit transit;
    • Explication du fonctionnement d’une carte de crédit (intérêts inclus);
    • Gérer leur « budget vêtements »; vous pourriez leur laisser planifier leurs achats à partir de la somme que vous aviez prévue à cet effet. C’est un très bon exercice pour se familiariser avec un budget et la valeur de l’argent.

Quel que soit leur âge, il est important que les enfants distinguent la différence entre un désir et un besoin. Les besoins fondamentaux sont essentiels pour survivre. Un désir peut se définir par l’envie de posséder quelque chose. Il peut s’agir d’un désir irréalisable ou hors de portée.

Les désirs de votre enfant sont illimités, mais vous devez en fixer les limites parce qu’aussitôt qu’un besoin est comblé, un autre apparaît presqu’instantanément. Les désirs des enfants sont souvent créés par la publicité ou les amis.